Les différents vers de Mer

Les néréides :

Les néréïdes sont sans aucun doute les "vedettes" de l’été dans le Midi et la côte Atlantique. On les trouve chez les détaillants de pêche sous différentes formes : demi-dure, dure de Corée, super demi-dure.

 


Demi- dure :


D’une petite taille (10 cm maximum), cette néréide molle, d’une couleur brun rougeâtre, rosâtre, voire verdâtre, se plaît dans les vases des arrières ports, des estuaires ou des rives des petits fleuves côtiers, découvertes à marée basse.

La demi dure se conserve très bien plusieurs jours dans un endroit frais, enveloppé dans du papier absorbant ou dans une boite en carton avec un peu d’algue fraîche.

Depuis les jetées et les quais, ou en bateau en pêchant à la palangrotte, la demi dure permet de prendre tous les petits poissons de roche, mais d’autres espèces notamment les mulets, daurades grises, et même parfois les loups ne rechignent pas devant un " bouquet ".

Attention, pour rester efficaces, ces vers doivent être changés très régulièrement en action de pêche, afin qu’ils gardent leur vivacité.

Autres noms : Néréide, Pelouse, Escavene Techniques : Toutes les techniques pêche du bord ou en bateau

Poissons visés : Généralement les poissons de roches

Présentation à l’hameçon : entière avec une aiguille fine spéciale "ver", convient pour la pêche au bouchon coulissant et la pêche de fond.

Coupée en petits morceaux, pour pêcher avec de petits hameçons (12 à 20).

Piquée par la tête, le reste du corps "gigote" et devient attrayant pour le poisson : pour une pêche au bouchon coulissant, à fond, à la traîne. Piquez la partie dure la trompe (bord des "lèvres") avec un hameçon très aiguisé. Laissez le ver onduler dans l’eau à l’aide d’un montage adapté.


Le Jumbo :

 


Corps annelé semi cylindrique et dur. Vert clair au vert foncé / kaki.

Ce sont les vers d’importation les plus connus. La « dure de Corée » est une néréide de vase, très vive et contorsionniste, de 10 à 15 cm environ.

Dans le bas d’un réfrigérateur, elle peut se conserver de 4 à 10 jours, à 8 - 10 ° C.

Résistante à l’hameçon, piqué par la tête, elle est conseillée à la ligne flottante ou à la pêche à fond pour la plupart des espèces de roche ou des sparidés en Méditerranée.

Idéal de nuit grâce à sa phosphorescence.

Autres noms : La dure

Techniques : Toutes les techniques de pêches du bord Poissons visés : Cet appât séduit la majorité des poissons surtout ceux des roches.

Présentation à l’hameçon : entière avec une aiguille fine spéciale "ver", convient pour la pêche au bouchon coulissant et la pêche de fond. Pour la pêche de la roche on l’enfilera a l’aiguille, mais pour le surf il est conseiller de la piquer par la tête pour qu’elle ondule librement.


Super demi-dure :


Corps annelé semi-cylindrique souple, légèrement plus épais que la demi-dure.

Rouge au brun foncé en passant par l’orange. 8 à 15 cm environ.

Appât polyvalent et universel

 

Techniques : Bord, Bateau, Flotteur

Poissons visés : Poissons de roche, Poissons plats Mulet, Daurade, Anguille Bar, Sar

Présentation à l’hameçon : Piquez la partie dure la trompe (bord des "lèvres") avec un hameçon très aiguisé. Laissez le ver onduler dans l’eau à l’aide d’un montage adapté.


Maxiblue ou vers de Hollande :

 


Peu connu et plutôt rare en Méditerranée sauf a quelques endroits précis, cet appât est très efficace. Corps annelé semi-cylindrique, large, épais et dur. Dos vert et ventre rouge. Sa taille varie de 10 à20 cm environ. Sa conservation est conseillée de 3 à 7 jours, à 4 - 6 ° C. Une bonne tenue à l’hameçon, ce ver est Idéal la nuit grâce à sa phosphorescence notamment pour le surf casting.

Techniques : Surf casting.

Poissons visées : Sparidés

Présentation à l’hameçon : Pour l’eschage c’est assez simple : il faut le piquer par la tête pour le laisser onduler librement dans l’eau.


Gravine :

 


Corps annelé, semi-cylindrique, relativement large, épais et dur. Dos vert et ventre rouge - 8 à 12 cm. Bonne tenue à l’hameçon - Idéal pour la pêche de nuit

Techniques : Bord Bateau Flotteur Surf casting

Poissons visées : Bar Pageot Daurade Marbré Morue Poissons de roche Sar

Présentation à l’hameçon :


Saltarelle :

 


Corps annelé semi-cylindrique, dur. Dos brun et ventre rouge. 5 - 8 cm environ.

Ver très "électrique" - Idéal pour concours de pêche

Toutes techniques de pêche :

- Bord
- Bateau
- Flotteur
- Surf casting

Poissons visées : Marbré Poissons de roche Mulet Daurade Pageot Sar Bar

Présentation à l’hameçon :


AUTRES TYPES DE VERS :

 


Vers américain :

il nous vient des Etats-Unis


Récolté aux Etats-Unis, le ver américain, de couleur rose, doit être impérativement enfilé au moyen d’une aiguille d’une longueur de 30 cm minimum. Long de 10 à 25 cm parfois, il peut être conservé jusqu’à trois jours dans le bas du réfrigérateur. Après le ver de chalut, et le Bibi, il est certainement le meilleur appât pour la daurade royale et les Sparidés en général.

En Méditerranée, les pêcheurs à soutenir qui cherchent daurades grises, pageots et autres poissons, utilisent cet appât après lui avoir fait subir une préparation : une fois le ver placé dans l’eau d’un récipient, ils lui arrachent la tête (grosse ventouse avec quatre dents), afin qu’il perde son sang.

Autres noms : Vers de sang Techniques : Surf casting, Palangrotte, Bord, Bateau Poissons visées : Sparidés

Présentation à l’hameçon : Enfilé en entier sur l’hameçon, à l’aide d’une aiguille, tête en haut.

Enfilé en tronçons sur l’hameçon. Pour éviter de faire saigner le ver en le coupant, roulez-le entre le pouce et l’index tout en appuyant sur le corps de manière à créer un hématome. Il suffit ensuite de couper à cet endroit précis.


Le vers à tubes :

 


Ce long ver brun-rouge peut atteindre 25 à 30 cm. Comme le porte-bois, il se protège dans un étui qu’il construit lui-même à l’aide de déchets divers et de vase. Seule la partie antérieur dure et résistante de son corps est utilisée comme esche et enfilée à l’aide d’une aiguille sur un hameçon de 4 à 1/0.Ce ver occupe les lagunes vaseuses.

A marée basse, vous repérerez le tube de ces vers, émergeant de la vase de flaques peu profondes. Saupoudrez de gros sel l’entrée de l’étui. En quelques instant, le ver sortira l’avant de son corps. Il vous faudra alors l’extraire rapidement à l’aide d’une bêche ou d’une fourche plate.

Autres noms : Cazulus

Technique : Surf casting et pêche à soutenir

Poissons visées : Sparidés, loups et poissons plats.


La Super Cordelle :


La super cordelle est étonnante sous bien des aspects. Si la plupart des vers se conservent à la fraîcheur, c’est absolument déconseillé pour les cordelles qui ne survivent pas en dessous de 20°C.

Ils se présentent sous forme de longs tubes, jusqu’à près d’un mètre quelquefois voire 2 mètres et plus même, dont on coupera des tronçons d’une dizaine de centimètres pour l’escher sur l’hameçon.

Attention à commencer à le couper par la queue (la partie la plus fine), ce qui maintient le ver vivant jusqu’au dernier tronçon. Aucune difficulté pour le fixer, sinon sa viscosité naturelle que l’on peut diminuer en l’essuyant avec du papier absorbant ou en le roulant dans le sable.

Techniques : Surf casting, Palangrotte, Bord, Bateau

Poissons visées : Sparidés le plus souvent.

Présentation à l’hameçon : Enfilé en tronçons sur l’hameçon. Même coupés, les tronçons restent très actifs.


Le Mouron :


Ce ver marron, de 5 à 10 cm en moyenne, que l’on achète principalement chez les détaillants, est parmi les meilleurs appâts de nos côtes, aussi bien pour la pêche de bord que pour la palangrotte.

Le mouron - surtout celui d’origine portugaise - a l’avantage de bien tenir à l’hameçon (4 à 6). Pour le surf casting il donne régulièrement de très bons résultats.

Autres noms : Pistiche ou mouron de bordeaux

Techniques : Toutes les techniques pêche du bord ou en bateau.

Poissons visées : Toutes les espèces

Présentation à l’hameçon :
- Enfilé en morceaux sur l’hameçon.
- Enfilé en entier sur l’hameçon.
- Piqué par la tête, le corps nageant libre dans l’eau
- Plusieurs vers (de même espèce ou non) accrochés en grappe par la tête.


Le Mouron des sables :

 


Corps annelé, rond et épais (3 - 5mm). Rose - rouge vif. Sa taille variée de 10 à 25 cm environ.

Sa conservation est très délicate 3 à 10 jours, à 15 - 18 ° C. Nouveau ver particulièrement pêchant en Méditerranée.

Sa très bonne tenue à l’hameçon permet en moyenne 3 esquées. Très facile à escher il permet un gain de temps considérable.

Autres nom : Sabloon

Techniques : Surf casting ; Pêche à soutenir, sparidés et souvent loup.

Présentation à l’hameçon : Pour l’eschage il peut s’effectuer à l’aiguille et même à la main. Ce ver permet de prendre plusieurs poissons sans avoir à renouveler l’esche.

Enfilé en tronçons sur l’hameçon.

- Esché entier en "surjet", c’est-à-dire que le ver est piqué entier en plusieurs points, par un ou plusieurs hameçons, pour renforcer sa tenue.


Le Bibi :

 


Régal de la daurade. C’est l’appât roi de la Méditerranée, le plus cher aussi après le ver de chalut.

Vit dans des lagunes de l’Atlantique, dans les étangs littoraux méditerranéens, comme celui de Thau, près de Sète (Hérault), et dans certains golfes Corse.

Conservé dans un bac équipé d’un aérateur, il peut rester en vie plusieurs semaines.

Enfilés sur l’hameçon à l’aide d’une aiguille à locher, qui pénètre par l’anus, petit trou sur le côté, et ressort par la queue, laissant la tête libre.

Les petits bibis (siponcle) sont excellents pour les marbrés tandis que les gros sont des appâts de tout premier ordre pour les gros sars, ombrines (Corse) et surtout pour les daurades royale en Méditerranée.

Autres noms : Tite, Siponcle

Techniques : Surf casting & Bateau

Poissons visées : Sparidés et plus particulièrement la daurade.

Présentation à l’hameçon : par passage de l’épiderme du ver en plusieurs endroits - 3 ou 4 - avec une aiguille à chas garni de Nylon.

Une fois l’opération terminée, il suffit d’ôter l’aiguille et de rattacher un hameçon à l’extrémité.

Cet eschage est très apprécié des grosses royales qui trouvent sur le fond un ver entier, bien tentant.


Vers de sable : cordelle

 


Rose ou rouges, le ver de sable sont des vers légèrement annelés, très longs et minces.

En Méditerranée, le ver de sable est toujours dans notre région un appât exceptionnel.

La seule difficulté est sa récolte. On le trouve sur la plage en bordure d’enrochements, dans les canaux, dans des terrains sablo-vaseux ou les lacs marins, sur des " tombants ".

Sa longueur est importante et peut avoisiner les 50cm. Au ramassage, il faut bien prendre garde d’éviter de le couper, car sa bonne santé peut en dépendre.

Certains spécialistes méridionaux les recherchent dans l’eau en soulevant les pierres près des enrochements des ouvrages, le matin de bonne heure quand la mer est calme et l’eau transparente.

Le ver de sable doit être enfilé sur l’hameçon, à l’aide d’une aiguille creuse, ou piquet plusieurs fois dans le corps. Il se conserve dans un récipient muni d’un aérateur, avec de l’eau de mer et un peu de sable propre.

Autres noms : Vers miracle, vers de digue, cordelle

Techniques : Surf casting, pêche à soutenir, palangrotte

Poissons visées : Toutes les espèces

Présentation à l’hameçon :

Il y a 2 façons de l’escher :

- figure 1 : avec une aiguille fine et longue, en le transperçant de part en part, et en le faisant glisser sur l’hameçon.

- figure 2 : le transpercer en divers point, et le faire remonter sur l’hameçon.

Astuce : comme c’est un vers qui est très gluant et difficile à manier, il suffit de le rouler dans du sable propre et fin, et vous aurez une meilleure prise. Pour conserver cet aspect naturel de tire-bouchon que le poisson reconnait, eschez le ver entier en formant des spirales autour de l’hameçon.


Ver de chalut :

 


Corps annelé semi cylindrique, large et épais. Rouge - orange - brun. Cet appât et le numéro 1 en Méditerranée mais aussi le plus cher .

La conservation est de 2 à 8 jours, à 14 -16 ° C. Les meilleures périodes pour son utilisation s’étalent de Mai à Septembre.

Techniques : Surf casting.

Poissons visées : Les gros poissons (Daurades, Sars, Pagres, Loups...)

Présentation à l’hameçon :

Enfilé en tronçons sur l’hameçon.

- Esché entier en "surjet", c’est-à-dire que le ver est piqué entier en plusieurs points, par un ou plusieurs hameçons, pour renforcer sa tenue.


L’Arenicole :


L’Arénicole vit sur les plages de sable et de vase dans un terrier en forme de "U".

L’entrée du tunnel est un petit entonnoir circulaire pas toujours visible et la sortie est recouverte d’un tortillon de sable.

Ver noir, bocart, ver de la teste, ver marin

Corps boudiné, épais et dur. Brun-rouge, bordeaux, verdâtre ou marron foncé. 5 à 15 cm environ. Fortes effluves- Sécrétion d’un liquide jaune. Très bon de nuit Ver à escher entier de préférence- Utilisation d’une aiguille fortement recommandée.

Techniques : Bord Bateau Surf casting

Poissons visées : Bar Daurade Anguille Morue Ombrine Poissons plats Sar

Présentation à l’hameçon :
- Ver à escher entier de préférence
- Utilisation d’une aiguille fortement recommandée

Il est utilisé entier et demande alors à être transpercé d’un bout à l’autre, de la tête à la queue à l’aide d’une aiguille. L’aiguille à ver, généralement en laiton, est une aiguille creuse qui permet ainsi d’y coincer la pointe de l’hameçon.

Dimension : Ø 15/10, 150 mm. Commencer à enfiler le ver par la tête sur une aiguille prévue à cet effet et d’un diamètre pas trop fin compte tenu de la taille de l’arénicole.

Caler l’hameçon du côté creux de l’aiguille et tendre le nylon avec les doigts. Glisser le ver le long de l’hameçon et du nylon et faire ressortir la pointe de l’hameçon.

 

37 votes. Moyenne 3.54 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site