LES APPATS LES CRUSTACES

La piade ou Bernard l’Hermite

 


Ce petit crustacé loge dans les coquillages vides. Une astuce qui lui permet de protéger la partie molle de son corps.

Vous le trouverez à marée basse sur les grèves et le conserverez dans un peu d’eau fraîche. Pour le sortir de sa coquille, tirez sur sa grosse pince ou brisez le coquillage.

Il faut veiller à la casser à l’aide d’une pierre ou d’un petit marteau sans frapper trop fort afin de ne pas éclater l’abdomen qui est la partie la plus intéressante de l’appât.

Enfilé par la queue sur l’hameçon n° 4 à 1, c’est un leurre tout à fait excellent pour le surf casting.

Le bernard-l’ermite est très apprécié par les pêcheurs de daurades royales.

Techniques : Surf casting palangrotte, calé.

Poissons visées : Les sparidés en particulier.

A escher par la queue et faire ressortir l’hameçon dans la tête car s’est toujours la tête que la Daurade viendra taper en premier.

Si sur une touche il vous manque la tête ou si celle –ci est broyée c’est bien la royale par contre si c’est la queue qui est attaquée, alors là c’est du petit sar où de la vermine.

Pêcher fin, avec du N°2 Où N°1, si elle n’est pas méfiante elle emportera la canne, sinon la plupart du temps elle y reviendra à plusieurs reprises et parfois par de petites touches. C’est l’appât préféré du pageot.


Le crabe étrille :

 


Ce crabe de couleur brunâtre se recherche à l’aide d’un gant, en fouillant sous les rochers ou les algues baignant dans les flaques qui sont abandonnées par la marée.

Immergées dans un seau d’eau fraîche et aérées par une pompe à air, les étrilles peuvent être conservées plusieurs jours d’affilée.

Elles constituent une esche de tout premier choix pour le congre.

Techniques : Surf casting

Poissons visées : Les sparidés

Question eschage : Comme pour la moule, on utilisera du fil élastique blanc transparent vendu dans le commerce pour bien fixer le crabe à l’hameçon et pour une meilleure tenue de l’appât.


Le crabe vert :

 


En période de mue, le petit crabe vert devient un appât champion. Les crabes se trouvent partout, mais principalement dans les enrochements recouverts d’algues. Ils se capturent à la main. Tous les poissons s’en régalent.

De fin avril au début de l’automne, on découvre des crabes mous ou prêts à muer (« francs ») en soulevant de grosses pierres, en fouillant les touffes de goémons ou en prospectant les trous de flaques d’eau. Très fragile, le crabe mou doit être utilisé le plus vite possible.

Pour leur part, les « francs » peuvent être conservé dans une toile humide, sans être tassés, dans le bac à légumes du « frigo » ou encore dans un seau, le fond recouvert d’algues.

Technique : Surf casting, pêche à soutenir, calée

Poisson visés : Les sparidés

Question eschage : on peut enfiler par le milieu du corps du crabe, à l’aide d’une aiguille à locher, un seul hameçon, ou fixer le petit crustacé sur deux hameçons soit montés en tandem, soit en armant deux courtes empiles « en fourche » ou en « V ».

Pour renforcer la tenue de l’appât au lancer, on peut l’entourer de plusieurs tours d’un petit élastique spécial vendu chez votre détaillant de pêche.


La Crevette bouquet :

 


La crevette rose ou bouquet est en réalité transparente quand elle apparaît dans le filet qui l’a pêchée.

Utilisez à cette fin une simple bourriche à fine mailles avec à l’intérieure une sardine fraîche attachée avec un fil de fer.

Une caisse en bois contenant des algues humides assurera leur parfaite conservation pendant plusieurs jours. La crevette rose est utilisée vivante.

Elle est empalée par la queue sur un hameçon simple. Elle constitue une esche de premier choix pour le loup.

Technique : Surf casting, pêche à soutenir, palangrotte

Poisson visés : Les sparidés

Eschage conseillé : vivante piqué par la queue sur un hameçon simple


La Crevette gambas :

 


La crevette gambas est un appât aussi excellent que la crevette grise. Eschée en petits morceaux sur une ligne flottante et sur un hameçon n° 8 à 10 voire plus pour le surf casting, cette esche est fameuse pour pêcher les sparidés, en particulier le sar par mer agitée dans les anses rocheuses.

Elle convient également pour les autres poissons dans les ports. La gambas est surtout employée par mer calme notamment en surf casting.

En effet, sa bonne tenu sur l’hameçon permet des lancers assez loin. Disponible quasiment à longueur d’année chez les poissonniers frais ou congelé, ce qui permet de les acheter au fur est à mesure des besoins. A noter que la conservation dans un congélateur s’étale sur 6 mois.

Techniques : Surf casting léger, pêche au flotteur, palangrotte.

Poissons visés : sparidés

Eschage conseillé : Tronçon sur hameçon simple, crevette lochée entière sur hameçon triple N° 2 ou 4 pour les coryphènes


La Crevette grise :

 


La crevette grise se recherche à la fin de l’automne sur les plages sablo vaseuses peu profondes des estuaires, à laide d’un haveneau (filet à poche et à manche pour pêcher sur les plages) à fines mailles.

Sa taille est plus réduite que celle du bouquet. Cette crevette sera conservée dans une petite caissette en bois dont le fond aura été recouvert d’algues humides.

Une conservation de longue durée peut être assurée dans un vivier oxygéné.

Eschée vive elle aussi sur une ligne flottante sur un hameçon n° 8 à 10, cette esche est fameuse pour pêcher le loup dans les anses rocheuses. Elle convient également pour les autres poissons dans les ports.

Techniques : pêche au flotteur

Poissons visés : sparidés (daurades, sars, pageot, poissons de roches)

Eschage conseillé : vivante piqué par la queue sur un hameçon simple

23 votes. Moyenne 3.17 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site