LES GRAINES ET UTILISATIONS

LE CHENEVIS

Le chenevis ou chanvre serait il une graine qui ferait tourner la tête de nos "Belles". Nos Mémères auraient elles tendance à "fumer de la moquette"?

Le bienfaît de cette graine réside dans un premier lieu à sa teneur élevée en protéines de bonne qualité, comparativement à celles des autres graines.Elles ne sont cependant pas complètes, car bien que renfermant les neuf acides aminés essentiels, l'isoleucine n'est présente qu'en trop faible quantité. En revanche, elles ont pour avantage de ne pas contenir d'inhibiteur de la trypsine (Un enzyme qui digère les protéines)
Je dirais donc pour résumer que le chanvre est une graine quasi idéale pour l'alimentation de nos chers poissons car,en plus d'être chargé en protéines, le chanvre est riche en calcium, magnésium, phosphore et vitamines (A, B1, B2, B6, C, D et E)
Depuis longtemps nous connaisssons l'effet que produit le chenevis pour la pêche aux gardons. Sachez que les Carpes raffolent de cette graine également et qu'il ne tient qu'à nous d'en profiter. Si pour le blé, il restait possible de l'enfiler sur un fil de nylon, là les choses se compliquent (Cela reste cependant faisable, je l'ai vu faire mais y ai renoncé. Je laisse çà aux doigts de fée ). Il existe en revanche une solution à ce problème, l'utilisation de "Bogey" (Substance très collante, qui permet de former des boules de graines de n'importe quelle taille).
Concernant l'amorçage et surtout si comme moi, vous préférez utiliser des graines germées, n'hésitez pas à avoir la mains lourde. Un kilo de chenevis à l'eau aurait vite fait d'être ingurgité par la blanchaille, ce qui aurait pour effet de rendre le coup improductif rapidement. N'ayez donc pas peur de balancer 4 à 5 kilos et de faire des rappels d'au moins 1 kilo à chaque départ (Le prix de cette graine le permet)

MODE DE PREPARATION: Faites tremper vos graines au moins 48 heures, en prenant soin de changer l'eau de temps en temps. Vous allez vous rendre compte que même sans avoir terminé la cuisson, une partie de vos graines va commencer la germination, ce qui est un signe de bonne qualité de votre chenevis et laisse présager de ses pouvoirs d'attraction. Une fois le trempage terminé, prenez soin de bien le rincer afin d'éliminer les dernières impuretés. Faites bouillir vos graines au moins 15 minutes, retirez les du feu et laissez les refroidir seules.

LE BLE:
Le blé est une céréale dont on ne devrait plus parler tellement sa réputation n'est plus à faire.Il est utilisé pour la pêche depuis des décénnies et pourtant peu de carpistes se servent aujourd'hui de cette graine pensant certainement qu'elle est plus appropriée à la pêche au coup (Et il est vrai que le gardon en raffole)
Comment peut on passer à coté d'un tel appât ! Bien que pauvre en protéines, le blé est une source énergétique exceptionnelle pour nos "Belles". Il contient en effet un taux d'amidon hors du commun dont nos carpes ont un réel besoin. Il provoque certe une activité importante de la blanchaille sur le coup, mais ne dit on pas que pour faire venir le gros il faut attirer le petit !
Bien que cette esche soit difficilement utilisable sur un cheveu, cela reste tout de même faisable en prenant soin d'enfiler sur un nylon de faible diamètre, à l'aide d'une aiguille de couturière, un chapelet de blé. Si cela relève pour vous de l'impossible, alors servez vous en en amorçage en complément d'autres graines.(Vous ne le regretterez certainement pas).
l.e blé est un appât redoutable en hiver lorsque l'activité des Carpes est réduite, surtout en rivière. Prenez le temps de repérer les zones dans lesquelles vous êtes susceptible de prendre du poisson (Et là tout votre savoir faire rentre en ligne de compte).Une fois le repérage effectué jettez à l'eau environ un kilo de blé et notez les heures ou les carpes s'alimentent. Ne venez les pécher qu'à ce moment là, il serait pour le moins surprenant que vous ne fassiez pas une pêche digne de ce nom.
MODE DE PREPARATION: Trempez vos graines pendant 48 Heures (Toujours dans l'eau ou vous allez pêcher, si cela est possible). Faites les cuire pendant une durée oscillant entre 25 et 45 minutes selon que vous souhaitiez un blé plus ou moins ferme. Prélevez lors de la cuisson des graines que vous réserverez à l'eschage.

LA NOIX TIGRE

Aucune source sérieuse ne permet aujourd'hui d'affirmer avec une quasi certitude la composition de cette graine.Une chose reste sûre cependant c'est que la noix tigrée (Chufa, Amande de terre, souchet ou autre Tiger nuts) est une graine d'une efficacité redoutable pour la pêche de nos "Belles"
La noix tigrée est et restera un appât capable de rendre nos parties de pêche inoubliables. Elle est semble t-il d'une bonne digestibilité contrairement à ce qui peut se lire souvent dans la presse halieutique, sauf peut être en hiver. Lorsque les eaux sont froides cela à pour effet d'inhiber les enzymes digestifs de la carpe et rend de ce fait notre graine beaucoup moins digeste. En revanche il est sûr que la carpe ne garde pas la graine suffisamment longtemps dans l'estomac pour la digérer complètement et la rejette donc sous forme de résidus sur tout le plan d'eau, se qui provoque alors si ce n'est un amorçage dispersé, tout au moins la possibilité de provoquer l'accoutumance de nos poissons à la noix tigrée.
J'ai souvent lu et entendu dire que la noix tigrée était un appât qui ne donne des résultats que pendant la saison chaude et là je peux vous dire avec certitude que cela est totalement infondé ayant personnellement fait de très belles pêches à la noix tigrée flottante en plein mois de février par un véritable temps de chien !! C'est donc bien une des graines les plus efficace que je connaisse (Seule ombre au tableau, son prix)
Si vous doutez encore des qualités et du gout de cette graine, je vous conseille afin de comprendre pourquoi nos "Belles" l'aiment tant, d'essayer ça: Mettez dans un récipient suffisamment haut des noix tigrées préalablement lavées, ajoutez y de 1 à 1,5 litre d'eau, mixez le tout à l'aide soit d'un mixer soit d'un robot (empreinté à l'occasion à Madame) pendant 5 bonnes minutes. Filtrez le tout à l'aide d'un tamis, ajoutez y environ 200 grammes de sucre et mettez votre préparation au frais. Attention à bien mélanger avant de servir et vous m'en direz des nouvelles.

MODE DE PREPARATION: Il y a pour la préparation de cette graine deux écoles. Ceux qui pensent qu'il vaut mieux la faire cuire de 15 à 30 minutes et les autres comme moi qui préfèrent de loin l'utiliser crue. (Sachez que la cuisson ne rendra pas votre graine plus molle)
Si vous préférez la faire cuire alors procédez de la sorte. Faites tremper les noix tigrées dans de l'eau (du plan d'eau si possible) véritablement chargée en sucre (ce qui a pour effet lors de la fermentation de transformer votre jus en un jus alcoolisé) pendant un minimum de 48 Heures. Faites ensuite cuire votre mélange, mettez les graines cuites avec le jus dans un seau hermétique et laissez fermenter 3 à 4 jours voir plus.Veillez bien à ce que vos graines soient toujours totalement recouvertes par le jus(le cas contraire ayant pour effet de faire moisir vos graines et de les rendre purement et simplement inutilisables)
Si vous préférez les utiliser crues, même procédé avec un trmpage de 72 heures minimum et bien évidemment pas de cuisson.(Vous conserverez par le fait l'intégralité des vitamines et votre appât n'en sera que plus naturel)

LA FEVE

En plus de contenir une quantité élevée de minéraux, la fève présente également un grand intéret de par sa teneur en vitamines (C=28,000mg B2=0,070 B1=0,050 B3=2,000 B5=2,3 B6=0,07et E=0,500).
Pour autant que je me souvienne la toute première fois que j'ai vu et tenu une fève dans mes mains remonte à une galette des rois mangée chez mes grands parents. J'avais eu ce jour là, une chance inouïe d'être le roi et d'avoir donc la fameuse fève(Une vraie, je précise).Je me souviendrais toujours des mots dits à cet instant par mon grand-père "Garde la piot, avec ça tu vas attraper une grosse carpe". Les années de mon enfance passées à pécher à ses cotés m'ont prouvées qu'il disait vrai et que souvent la fève lui permettait de prendre, sur ses vieilles cannes en bambou, de jolies carpes.(Qu'il remettait à l'eau, déja à son époque).
Comme on peut se rendre compte sur le tableau la fève a une bonne valeur nutritionnelle. Ses glucides, protéines et fibres en font une graine interessante d'un point de vu alimentaire. De plus si vous vous êtes permis un jour d'en gouter une, vous vous êtes surement rendu compte qu'elle a un petit gout sucré , se qui laisse présager son pouvoir d'attraction.
La fève n'est à priori pas un appât indigeste qui gave les poissons, ce qui autorise un amorçage lourd contrairement à la noix tigrée ou au lupin. Vous pouvez également utiliser la féverole ( Plus petite) pour compléter votre amorçage.Cette graine est a un prix d'achat plutôt raisonnable , ce qui également est un avantage certain.
MODE DE PREPARATION: là également rien de plus simple. Il suffit tout simplement de laisser tremper pendant environ 24 Heures les graines (dans l'eau du lac en la sucrant si toutefois vous le souhaitez). Les fèves vont ainsi se gorger d'eau et ramollir un peu. Ensuite il ne reste plus qu'à les faire cuire à feu doux jusqu'à ce que quelques fèves éclatent. Le tour est joué il ne reste plus qu'a attendre la touche !!

l'Arachide:
une graine et une seule à coté de laquelle il ne faut pas passer c'est bien l'Arachide. Les cacahuètes renferment en effet une source concentrée de protéines.(Gardons toujours à l'esprit que sans proteines la vie ne serait pas.)La protéine de l'arachide ne contient pas moins de huit acides aminés essentiels (le corps ne fabriquant pas ces protéines, il faut donc lui apporter par la nourriture).Cette graine possède également une forte teneur en vitamines (A=26U.I B2=0,1mg B1=0,6mg B =0,56mg E=10mg). Je conclus donc en disant que la cacahuète constitue une source d'énergie rare et précieuse.
Vous aurez donc compris qu'il sagit là d'une graine très nourrissante et surtout d'une attraction redoutable. Il n'est pas rare de voir se déclencher sur un coup amorcé à la cacahuète une véritable frénésie alimentaire souvent symbolisée par des sauts de carpes à en perdre la tête !!(Pour preuve le trio de Hollandais rencontrés sur le lac de Villeneuve de la Raho qui n'avait même plus le temps de relancer les lignes tellement les touches étaient fréquentes.....Cela laisse à réfléchir !! )
Autre avantage, cette graine peut être utilisée tout au long de l'année et même en hiver pour les adeptes de sessions hivernal. Les saisons les plus propices restant tout de même le printemps et l'automne, période ou nos "Belles" recherchent une nourriture abondante. De plus comme pour la noix tigrée cette graine est totalement délaissée par les farceurs de poissons chats.
Seule ombre au tableau la conservation. Il est indispensable de conserver vos arachides dans de bonnes conditions(A l'abri de la lumière et dans un endroit frais et sec). A la moindre apparition de moisissure ou décoloration de vos cacahuètes, un seul remède "la poubelle". En effet celles ci developpent une toxine appellée "aflatoxine"(champignons proliférants sur des graines conservées dans un endroit chaud et humide), véritablement très dangereux pour la vie des poissons.
MODE DE PREPERATION: Je vous conseille contrairement à certains qui préconisent le contraire de faire tremper vos arachides pendant 48 Heures. Cela va d'une part permettre à la graine de gonfler légèrement mais surtout de les gorger d'eau et donc de les alourdir, empèchant ainsi de voir vos caacahuètes flotter lors de l'amorçage( A moins que vous ne fassiez une pêche de surface !! ). La cuisson ne devra pas excéder 15 minutes dans l'eau bouillante sous risque d'avoir des graines trop molles. ( Petite astuces, pour les rendrent flottantes et pécher en décollé, laissez les sécher à l'air libre quelques heures )Voilà c'est à vous de jouer, vous m'en direz des nouvelles.

Le lupin:
La graine de lupin est un appât très riche en protéines et de ce fait correspond parfaitement à l'attente alimentaire de nos chers poissons.Cette graine est également riche en matières grasses, mais en revanche pauvre en amidon.Sa teneur en calcium et phosphore reste satisfaisante.
Il existe sur le marché deux variétés de lupin, le blanc et le jaune. A savoir que très peu de choses les différencient. Le jaune est un peu plus gros que le blanc et semblerait un peu moins amer, ce qui me fait le préférer. En clair, je considère que le gout amer de cette graine (en plus de sa composition) la rend difficile à digérer et j'aurais tendence à dire contrairement à d'autres qu'il ne vaut mieux pas l'utiliser pour un amorçage lourd. Je préconise plutôt un mariage avec d'autres graines moins riches en protéines comme le maîs et le pois chiche ou, des céréales du type blé ou avoine.
Une chose est sûre concernant cette graine c'est qu'il ne faut, comme toutes les autres graines ayant un pouvoir d'absorbtion important (300%), ne jamais les utiser crues (Sans trempage préalable d'un minimum de 48 Heures). Cela risquant fortement de faire mourir les poissons par gonflement à l'intérieur de l'estomac.
Le lupin permet un eschage facile et des lancer appuyés.
MODE DE PREPARATION: Faites tremper vos graines pendant une période au moins égale à 48 Heures, voir plus. Vous pouvez si vous le souhaitez rajouter un sucrant à l'eau pour amoindrir l'amertume du lupin. Le temps de cuisson variant entre 20 minutes et une heure, selon que vous souhaitiez une graine plus ou moins dure. Je préconise de retirer de la cuisson les lupins que l'on souhaite employer pour l'eschage de nos lignes et de laisser le reste cuire jusqu'à l'obtention d'une graine molle pour l'amorçage.
De par sa capacité d'absorbtion c'est une graine très facilement colorable, si le cœur vous en dit !!C'est a vous de voir si les Carpes vont préférer !!

Le pois chiche:
Riche en glucides complexes et en minéraux, le pois chiche présente également un grand intéret de par sa teneur en vitamines (C=4,000mg ,A=0,032), et constitue également un apport important en fibres ( qui chez les humains que nous sommes previent la constipation et les maladies du tube digestif donc, surement très bon pour le transit de la Carpe ).
Malgré son apport consequent en protéines ,celui ci ne parvient cepandant pas à combler l'exigence de notre notre cher poisson qui comme vous le savez en à un besoin énorme. Je vous conseillerais donc, afin de nourrir nos "Belles"de la meilleure des façons et d'assurer le bon fonctionnement de leur métabolisme de compléter votre amorçage avec des céréales (Blé ou maîs)
Le pois chiche présente plusieurs avantages non négligeables comme par exemple la possibilité de propulser les graines au Cobra et de ce fait de pouvoir pécher des distances intéressantes.C'est aussi pour les amateurs de jolies couleurs une graine qui se prète facilement à la coloration (il suffit en fin de cuisson d'jouter à l'eau le colorant de son choix, voir l'arome de son choix et le tour est joué !!)
MODE DE PREPARATION: Comme la plupart des graines il est aisé de les préparer directement au bord de l'eau. Il n'est à priori pas utile de les faire cuire (vous pouvez cepandant le faire un vingtaines de minutes, sachant que la cuisson risque de détériorer certaines protéines sensibles à la chaleur). Il est en revanche impératif de les faire tremper pendant 48 Heures afin de permettre à cette graine de gonfler ( 300%). A vous de jouer !!

12 votes. Moyenne 3.25 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site