MONTAGE CARNASSIER

LA PÊCHE AU VIF À LA LIGNE FLOTTANTE :






 

LA PÊCHE AU VIF À LA PLOMBÉE :

Seule cette méthode permet de prospecter avec le maximum d'efficacité les grandes profondeurs des ballastières et des lacs de barrage. En rivière, elle facilite le maintien et l'évolution d'un vif en plein courant, dans les remous que le sandre occupe pendant l'été.
Le vif est lancé moelleusement puis légèrement freiné lors de sa chute pour éviter les emmêlages et obtenir un étalement correct du montage. Sitôt la prise de contact avec le fond, la canne est posée sur son support, à 60° en rivière, bannière tendue afin de soustraire la plus grande longueur possible de fil à l'action du courant.
En eau calme, la canne est posée à l'horizontale, le scion pointé vers la surface, bannière mollement tendue.
Dans tous les cas, le pick-up est maintenu ouvert. L'indicateur de touche peut être un petit cube de polystyrène glissé sur le nylon à la pointe du scion, un écureuil, un petit galet qui coince le nylon au sol, une baguette, un élastique sur la poignée de la canne, et tous les systèmes qui bloquent le fil à la sortie du moulinet mais doivent le libérer à la moindre sollicitation anormale. Il est important de lancer le plus loin possible, puis de ramener de 1 ou 2 m vers la berge toutes les dix minutes environ. Le sandre avale franchement l'appât. Il convient de laisser partir 1 à 2 m de ligne avant de ferrer énergiquement.

4 votes. Moyenne 3.50 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site